La structure agraire et le développement d'une société régionale au nord du Pérou. Piura, 1588-1854

Jakob Schlüpmann
Thèse de doctorat, Université Paris 7, juin 1994

 

Après la catastrophe démographique du 16ème siècle et le regroupement des populations indiennes dans des "réductions", la grande propriété foncière et l'élevage extensif s'imposent dans la région de Piura (nord du Pérou) au cours du 17ème siècle. Quelques capitaux retenus sur place par de petits encomenderos locaux permettent alors de développer la production du savon à partir des graisses du petit bétail. Dès 1630, les manufactures de savon et de cuir dominent les activités économiques de la région, expression d'une véritable proto-industrialisation qui est à son apogée à la fin du 17ème siècle. En enrichissant quelques familles de grands hacendados, l'économie du savon autorise une diversification de la production régionale : les grands propriétaires peuvent investir dans la culture de la canne-à-sucre et des céréales, faisant reculer la frontière agricole. Mais, avec la récupération démographique des campagnes au cours du 18ème siècle, l'élite foncière se désengage progressivement de l'exploitation directe des terres. L'augmentation considérable des tenanciers dans la dernière décennie du 18ème siècle et au début du 19ème siècle, comme la multiplication des chapellenies et cens grevant les domaines, montrent que le mode d'exploitation rentier de l'hacienda s'épanouit véritablement à partir de la fin du 18ème siècle.

Table des matières

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

GLOSSAIRE

I. LE MILIEU, L'ESPACE ET LES HOMMES A L'EPOQUE DE LA MULE

a. Topographie, cours d'eau, climat, flore: la région de Piura un espace géographique favorisé et naturel?
b. Piura dans le contexte colonial
c. L'espace à l'époque coloniale: distances, routes et chemins vers et à l'intérieur du Corregimiento de Piura

II. LE ROLE ECONOMIQUE DES ENCOMENDEROS : LA FORMATION DES RESEAUX MARCHANDS ET L'ACCUMULATION DE CAPITAL LOCAL

a. Encomenderos et repartimientos entre 1532 et 1718 : chute de la population indienne et diminution des rentes. Le capital humain : le coût de l'accumulation initiale
b. Le tribut, sa répartition et sa destination
c. Le fonctionnement d'une encomienda et le développement des échanges interrégionaux: l'émergence d'une économie de marché
d. Les premières lignées bénéficiaires du tribut, leur transformation en éleveurs de bétail

III. LA FORMATION DE LA STRUCTURE FONCIERE AU 17EME SIECLE

a. Les origines de la grande propriété foncière : l'estancia
b. L'outil juridique de la consolidation des domaines : les "compositions générales" de terres, 1595-1714
c. Les mécanismes de l'accaparement foncier
d. La taille des exploitations agricoles vers la fin du 18ème siècle à travers le padron de encabesonamiento general de 1780

IV. L'ECONOMIE DU SAVON AU 17EME ET 18EME SIECLE. UNE PROTO-INDUSTRIALISATION ?

a. L'élevage de petit bétail : la base de l'industrie du savon
b. Les savonneries et la fabrication du savon
c. Production et prix : la conjoncture de l'économie du savon
d. De mitayo à yanacona : le repeuplement des campagnes

V. LE DEVELOPPEMENT DES HACIENDAS ENTRE LE 17EME ET LE 18EME SIECLE

a. L'élite foncière de Piura et la transmission des grandes propriétés foncières
b. L'évolution des caractéristiques des grandes propriétés foncières entre le 17ème et le 19ème siècles

VI. LE FONCTIONNEMENT DES HACIENDAS ET LES PRODUCTIONS DU CORREGIMIENTO DE PIURA

a. La dîme et l'évolution de la production régionale
b. le fonctionnement des haciendas
c. Les produits agricoles de la région de Piura à la fin du 18ème siècle

VII. LA STRUCTURE AGRAIRE ET LA SOCIETE DE PIURA AU 18EME SIECLE ET AU 19EME SIECLE : L'EXPLOSION DE LA RENTE FONCIERE

a. L'augmentation de la population : l'essor du métissage
b. La main d'oeuvre des haciendas : esclaves, journaliers et tenanciers
c. Les élites et leurs richesses
d. Chapellenie et cens : l'élargissement de l'élite coloniale

CONCLUSION

INDEX

LISTE DES TABLEAUX

LISTE DES FIGURES

TABLE DES MATIERES